Conseils,  Les produits zéro déchets Hygiène

Les produits zéro déchets SDB

  • En 2019 j’ai décidé d’utiliser plus de produits zéro déchets. Donc j’ai chiné sur plusieurs sites et quand j’ai trouvé ce que je voulais, j’étais trop contente. J’ai pu acheté des produits soldés ou avec des remises, comme quoi le zéro déchet peut aussi faire faire des économies. Puis avec la crise sanitaire j’ai eu plus de temps à tester des produits. Attention, je précise de nouveau que ce n’est qu’un avis personnel, je conseille seulement ces produits mentionnés, que je trouve personnellement très bien. vous d’en juger.

Le zéro déchet c’est une démarche qui a pour objectif de réduire autant que possible sa propre production de déchets quotidienne.

1. Le déodorant Bélice

J’avais testé le déodorant Ben & Anna et au bout de la deuxième journée, j’ai eu des plaques rouges. Le bicarbonate est irritant pour certaines personne, donc si c’est le cas pour vous oubliez le. Ensuite, je me suis orienté sur le Bélice. Au début, je pensais qu’il serait trop sec et finalement non. Il est doux, il glisse sur la peau sans l’irrité et son odeur est agréable et n’est pas trop forte. Le seul bémol c’est qu’il ne tient pas toute la journée, si vous faites du sport ou quand il fait très chaud. Le prochain que je testerai est le Fresh-Up.

2. Le dentifrice

  • J’ai testé le dentifrice solide au charbon de Pachamamï, je l’ai reçu dans ma box de Nuoo. Alors ce n’est pas un dentifrice que j’utilise quotidiennement car le charbon doit être utilisé une à deux fois par semaine maximum. Cependant, je l’aime bien et je trouve que mes dents ont un peu blanchi. De base, je n’ai pas de dents blanches colgate donc pour dire qu’il fonctionne très bien.
  • Puis j’ai continué avec celui de Bélice que j’apprécie beaucoup. L’odeur n’est pas forte et il nettoie bien les dents.
  • Actuellement je termine celui de Pulpe de vie il n’est pas zéro déchet je le conçois bien. Je le termine avant de continuer à utiliser d’autres dentifrices solides.
  • J’ai testé l’été dernier les pastilles de la marque Sloe ça m’a bien dépannée et c’est sympa malheureusement je n’ai pas été conquise mais je testerais d’autres marques.

3. Les cotons lavables

J’ai acheté en magasin des cotons lavables pour éviter d’acheter à chaque fois des cotons jetables. Le problème c’est que j’avais beau laver correctement, le maquillage restait dessus. Puis j’en ai parlé à une personne de mon entourage qui m’a offert pour Noël dernier des cotons fait main. Je les ai utilisés et trempés dans de l’eau avec du savon détachant et toutes les traces de maquillage sont parties. Mon coton est redevenu blanc. J’étais tellement contente que ça fonctionne. C’est doux et bon pour la peau. Bien sur avec le temps à voir si cela reste blanc.

Pour bien nettoyer les cotons lavables : Après utilisation je les trempe à l’eau froide puis je passe mon savon solide détachant ou un savon de Marseille pour enlever le plus gros (Maquillage..) soit je rince à l’eau et je les fais sécher directement ou s’il y en a plusieurs je les passe en machine (30°) avec des vêtements blancs. Je les mets dans un sac à filet pour éviter de les perdre et ça facilite le rangement. Quand vos cotons devient un peu gris, il suffit de les mettre dans un saladier avec du percarbonate et de l’eau chaude. Les laisser tremper quelques heures avant de les mettre en machine. Pour le vernis, laissez un ou deux cotons spécial vernis. J’ai réussi une fois a enlever le vernis mais le produit que j’ai utilisé n’est pas très bio donc en les nettoyant vous enlèverez le gros du travail 🙂

4. Le shampoing Pachmamai Notox

Bon au début je me suis dit si ce shampoing enlève au moins mon surplus de sébum et mes démangeaisons c’est déjà trés bien.. Et puis je me suis rendu compte que c’est le shampoing parfait. Il rend mes cheveux brillants, souples, doux. J’ai jamais eu un rendu pareil depuis que j’ai fait ma transition capillaire. Depuis un an je n’ai pas racheté d’autres shampoings que le Notox et le Logona (pour les bains d’huile). C’est le Graal tout simplement. Il garde plus longtemps mes cheveux propres et il les rend plus faciles à coiffer.

4. Les serviettes lavables de Dans ma culotte 

J’ai acheté en milieu d’année dernière trois serviettes. Deux serviettes de taille moyenne pour la journée et une grande taille pour la nuit. Malheureusement mes motifs ne sont plus disponible en ligne. J’aime bien le principe et ça permet d’utiliser moins de serviette jetable. Il y a un mode d’emploi avant de les utiliser. Il faut les mettre en machine 48 heures environ avant pour activer l’absorption. Je ne trouve pas qu’il y ait d’odeur à part au lavage. J’ai déjà eu une semaine entière avec des serviettes lavables et je préfère continuer comme ça. Il ne faut pas oublier de ne jamais y mettre dans le sèche-linge. Je les nettoie avec le savon détachant de la même marque.

5. Les Huiles démaquillante d’Akane, Clémence et Vivien, Avril, Origins

  • En 2018 j’ai acheté ma première huile démaquillante celle d’Origins, je l’aime bien mais le bouchon n’ai pas pratique. Je l’ai fait tomber une fois et j’ai perdu un quart du produit. J’ai préféré ne pas la racheter ce n’était pas mon coup de cœur cependant elle fait bien son travail et pour les peaux grasses elle fait des merveilles.
  • Ma deuxième huile démaquillante celle d’Akane et je suis mitigée sur cette huile, des fois elle démaquille bien puis des fois elle laisse un filme gras sur le visage.
  • J’ai testé celle d’Avril et et elle démaquille bien. Je l’utilise beaucoup en hiver même quand je ne suis pas maquillée. Un prix très abordable et elle tient un moment.
  • Puis j’ai testé celle de Clémence et Vivien qui est pour moi une des meilleure. Elle ne laisse pas de film gras sur le visage, elle la rend douce comme son nom. une a deux pompe suffit pour bien nettoyer mon visage. Je reste sur celle-là pour le moment.

6. L’oriculi Lamazuna et Coton-tige réutilisable Gris

L’oriculi j’ai un peu de mal à l’utiliser, je ne le trouve pas doux à utiliser sachant que j’ai un piercing aux oreilles. Je me suis procurée un coton-tige réutilisable (C’est une contre façon d’une marque et je vous avoue que sur le coup je ne savais pas) sur beauté privée. Au début je l’ai utilisé pendant les week-ends ou en déplacements puis j’ai trouvé ça plus simple et plus doux pour mes oreilles. Depuis je l’utilise régulièrement, et cela évite d’acheter des cotons tiges jetables. Il faut savoir que la première marque à avoir crée les cotons tiges réutilisables est LastSwab alors n’hésitez pas. Je m’en suis procuré deux LastSwab, j’attend de les recevoir :).

7. Beurre de Cacao Lamazuna

Alors, je ne suis pas très crème et beurre pour le corps d’habitude et puis je l’ai reçu dans une box et donc j’ai essayée. J’aime beaucoup l’odeur d’iris et de tonka. Elle reste toute la journée. Je pensais qu’elle laisserait la peau grasse et bien non. Elle la rend douce et le beurre pénètre rapidement sur la peau ( aucune sensation de gras). Il peut être utilisé sur le visage, corps et en massage. Les femmes enceintes peuvent l’utiliser.

8. Les culottes So-Cup

J’ai acheté deux culottes lavables sur le site beauté privé. J’en ai pris une nuit et une jour deux flux normal en taille S. On se sent à l’aise rapidement, un tissu doux et résistant. J’ai testé sur quelques jours et pour la fin de la première journée je me suis sentie légèrement mouillée. Mon flux est abondant le premier jour, je pense que pour la prochaine fois j’en prendrais une plus abondante. J’ai pris chez So-cup car les modèles me tentaient plus et ont partage les mêmes valeurs. Après une première semaine j’aime beaucoup, j’ai alterné avec les serviettes lavables et ça été parfait d’utiliser du zéro déchet pendant une semaine.

  • Entretenir les culottes : – pour commencer il faut les prélaver en les mettant directement à la machine ou en les laissant 3 heures dans de l’eau tiède.
  • Pour le lavage : soit en machine (avec le linge habituel)
  • À la main : utilisez un savon détachant. Mouillez votre culotte à l’eau tiède, frottez délicatement le savon sans abimer le tissu et insistez bien sur les zones absorbantes. Rincez ensuite toute la culotte abondamment à l’eau tiède.

9. Eau micelaire d’Avril

Alors ce n’est pas un produit zéro déchets je l’entends bien. C’est l’eau micellaire que je trouve la plus économique, déjà par sa taille 500 ml et le prix 7euros ce qui n’est pas rien. Quand je voyage et que je n’ai pas d’huile démaquillante ou en plus de l’huile j’en rajoute dans une petite bouteille vide. Elle dure longtemps et il en faut peu sur votre coton. Je la trouve efficace et ne me brule pas les yeux. Je voulais la mettre ici car c’est un produit qui dure longtemps.

Il y a des produits que je n’ai plus. J’ai du modifier les photos pour plus de luminosité. J’espère que cet article vous aura plu et si vous avez des questions n’hésitez pas.

Sources : Terrabitia Lavage So-Cup

1

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.